Ce dimanche 28 juin, à l'issue du second tour des élections municipales, Anne Hidalgo a été réélue à la mairie de Paris. Et si les débats ont parfois été houleux avec Rachida Dati durant la campagne, il y a un point où les deux femmes politiques se rejoignent.
Rachida Dati et Anne Hidalgo unies face aux « petits cons macroniens »

Elles étaient deux pour une seule place. Si la campagne des élections municipales a été interrompue en raison de la pandémie de coronavirus, les candidates à la mairie de Paris sont revenues plus déterminées que jamais dans la course. Anne Hidalgo, la maire sortante, a dû convaincre face à deux concurrentes très éloignées : Agnès Buzyn (LREM) et Rachida Dati (LR). D'ailleurs, que ce soit durant les débats télévisés ou dans les coulisses e la campagne, l'ancienne garde des Sceaux ne s'est pas montrée très tendre à l'égard de la maire socialiste, critiquée par exemple pour sa gestion de la crise sanitaire au niveau de la capitale. Si les deux femmes politiques ont connu plusieurs échanges virulents, il semblerait toutefois qu'elles se rejoignent sur un point.

Dans son livre Impitoyable, paru le 24 juin 2020 aux éditions Stock, la journaliste Saveria Rojek évoque cette proximité entre Anne Hidalgo et Rachida Dati. Lorsqu'elles se voient, il n'est pas rare que les deux femmes "se moquent 'des petits cons macroniens' qui pensent pouvoir leur prendre Paris". Comme le rappelle l'auteure de cet ouvrage consacré à la campagne des municipales, la maire de Paris et l'ancienne Garde des Sceaux ont un objectif commun : "effacer le macronisme et ressusciter le paradigme droite-gauche".

"Hidalgo, on ne tape pas"

Contrairement à ce qu'elle laisse paraître, Rachida Dati sait, au fond, qu'elle doit beaucoup à "sa rivale". Quand sa fille Zohra a été...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !