Avant Emmanuel Macron, qui a invité Amir cette année, Jacques Chirac avait respecté la tradition du Noël à l'Élysée avec plaisir, surtout pour son premier en 1995.
Quand Jacques Chirac faisait venir Chantal Goya à l’Elysée

Malgré le climat social tendu à cause de la grève contre la réforme des retraites, Emmanuel et Brigitte Macron ont respecté la tradition et ont fêté Noël en avance à l’Élysée. Plus de 500 enfants ont ainsi pu assister à un concert privé du chanteur Amir. Brigitte Macron avait aussi convié Valérie Trierweiler. L’ex-première dame accompagnait la famille de Maxence, un petit garçon atteint d’une grave maladie : l’osteosarcome.

En 2018, le couple présidentiel avait dû délocaliser le goûter de Noël dans la manufacture des Gobelins à cause de travaux de rénovation dans la salle des fêtes de l’Élysée. En 2017, pour leur premier Noël du mandat, les Macron avaient frappé fort auprès des enfants, en leur offrant un concert des Kids United.

Impressionner les plus jeunes et leur faire plaisir, ça a été le crédo de tous les présidents de la République qui se sont pliés avec plaisir à cette tradition. En 1995, pour le premier Noël à l’Élysée de Jacques Chirac, c’est Chantal Goya qui avait chanté devant plus de 500 enfants venus de toute la France. Elle avait repris ses grands classiques et s’était produite sur scène avec Pandi-Panda à ses côtés. Les enfants étaient très excités - à tel point que Bernadette Chirac avait dû les recadrer - mais si contents qu’ils avaient décidé de rebaptiser la grosse peluche « Chichi ».

Retrouvez cet article sur GALA

Alexandre Benalla ne peut pas s’empêcher de défendre Emmanuel...