Début de procès difficile pour Johnny Depp : après avoir raconté comment il a initié sa fille au cannabis, l'acteur a dû admettre avoir mis un coup de tête à Amber Heard. De nouveaux sms, lus par le tribunal jeudi 9 juillet, semblent démentir certaines de ses affirmations.
Procès de Johnny Depp à Londres : ces sms qui ne plaident pas en faveur de l'acteur

Le procès intenté par Johnny Depp contre le tabloïd The Sun s'est ouvert le mardi 7 juillet. Il reproche au média anglais d'avoir présenté comme un fait avéré, en avril 2018, les violences dont l'accuse son ex-femme Amber Heard. Depuis, l'acteur et Amber Heard règlent leurs comptes devant le tribunal. Jeudi 9 juillet, il y a eu un premier tournant dans le procès, lorsque Johnny Depp a reconnu avoir mis un coup de tête à son ex-femme Amber Heard, tout en précisant que celui-ci n'était pas intentionnel. Celui qui interprétait Jack Sparrow n'hésite pas, de son côté, à dénoncer le comportement cruel d'Amber Heard, la qualifiant de "sociopathe, narcissique et calculatrice". Sauf que de nouvelles révélations de l'actrice ne plaident pas en sa faveur.

L'influence "positive" d'Amber Heard

Les avocats d'Amber Heard ont dévoilé des échanges par SMS entre la comédienne et la fille de Johnny Depp, Lily-Rose. La progéniture de Vanessa Paradis écrit dans ces messages qu'Amber Heard a une "influence positive" sur son père, faisant de lui un "meilleur papa", comme le relaie le magazine Tatler. Des messages qui ne corroborent pas la version de Johnny Depp depuis le...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !