Dans le passé, le prince Charles était souvent absent de la résidence familiale, tantôt pour des sorties entre amis, tantôt pour des événements liés à ses fonctions. Un éloignement qui lui a coûté très cher puisqu'il n'a pas pu être présent pour une proche lorsqu'elle s'est éteinte.
Prince Charles : ce souvenir douloureux qu'il lui est impossible d'oublier

Au sein de la royauté britannique, la famille, c’est sacré. Et même si les relations entre William et Harry semblent difficiles, il n’en demeure pas moins que le prince Charles « est extrêmement proche de ses garçons », comme le déclarait Jayne Fincher au site Page Six. Et malgré les désaccords qu’ont pu traverser le prince et son fils William, ils semblent plus proches que jamais à présent. Mais la vie du duc de Cornouailles n’a pas toujours été rose. Son enfance a été rythmée par des événements liés à son statut royal, ne laissant au jeune homme que très peu de liberté. Si ses parents de nature plutôt stricte, il pouvait cependant toujours se tourner vers sa grand-mère. Elizabeth Bowes-Lyon, la maman d'Elizabeth II, est décédée dans son sommeil à l'âge de 101 ans au sein de sa résidence dans le château de Windsor, le 30 mars 2002. Une mort tragique pour le prince de Galles qui ne s'est jamais remis de ne pas avoir pu être à son chevet.

Panser l’impensable

Certains souvenirs refont surface et causent toujours autant de peine. Le 18 juin 2020 marquait le 80ème anniversaire de l'appel du général de Gaulle. Le prince Charles a...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !