Ce dimanche 15 mars, Isabelle Morizet recevait Patrice Leconte dans son émission Il n'y a pas qu'une vie dans la vie. Au micro d'Europe 1, le réalisateur a évoqué son premier long-métrage Les vécés étaient fermés de l'intérieur et a expliqué pourquoi il avait pensé à arrêter le cinéma à cause de Jean Rochefort.
Pourquoi Jean Rochefort a traumatisé Patrice Leconte lors du tournage de son premier film

Patrice Leconte ne garde pas que des bons souvenirs de son premier long-métrage. En 1976, il réalise et scénarise Les vécés étaient fermés de l'intérieur, dans lequel il fait jouer Coluche et Jean Rochefort. Durant le tournage, ce dernier ne s'est pas montré très tendre avec le réalisateur qui débutait. "Patrice, tu ne m'adresses plus jamais la parole, je suis anéanti d'avoir signé un film avec toi", lui aurait lancé le célèbre acteur, décédé en octobre 2017. Des propos durs qui ont bien failli décourager le principal intéressé, comme il l'a raconté à Isabelle Morizet, ce dimanche 15 mars, au micro d'Europe 1 : "Ça donne pas des ailes. J'ai été plongé dans un truc très bizarre, celui du rêve interrompu, depuis que j'étais enfant, j'avais un rêve incroyable qui scintillait comme ce n'est pas permis, faire un long métrage. Vous accédez à ce rêve et vous vous rendez compte qu'il est en train de s'effondrer", a-t-il expliqué en évoquant cet épisode.

Face aux propos pour le moins dur de son acteur, Patrice Leconte a pu compter sur le soutien de Coluche, également à l'affiche de ce long-métrage : "Coluche avait décidé d'être sympa avec tout le monde, il ne choisissait pas son camp, il me soutenait un peu mais il ne me montait pas contre Jean Rochefort". Pour autant, la sympathie de l'humoriste ne suffit pas à remonter le moral de Patrice Leconte, qui a pensé à tout arrêter à ce moment-là : "J'allais au tournage comme un chat...

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >