La tension est retombée autour de la Salle Pleyel, mais sur les réseaux sociaux les débats sont toujours très chauds après la victoire de Roman Polanski vendredi 28 février aux César. Face aux critiques, Fanny Ardant, l'a soutenue, elle-même soutenue par… Carla Bruni.
Polémique Polanski : Carla Bruni-Sarkozy s'en mêle

La 45e cérémonie des César n’a pas fini de faire réagir. C’est le prix de la meilleure réalisation attribué à Roman Polanski pour son film « J’accuse », malgré les accusations de viol qui pèsent contre lui, qui continuent à faire polémique. Florence Foresti, Adèle Haenel, Sara Forestier et beaucoup d’autres s’insurgent contre cette distinction alors que certaines défendent le réalisateur qui n’est pas venu récupérer son prix. C’est notamment le cas de Brigitte Bardot ou Fanny Ardant qui n’a pas caché son amitié pour le cinéaste à l’issue de la soirée malgré le tollé.

« Quand j'aime quelqu'un, je l'aime passionnément. Et j'aime beaucoup Roman Polanski, donc je suis très heureuse pour lui », a déclaré Fanny Ardant qui sait son point de vue très amical sera loin de faire l’unanimité alors que des centaines de féministes ont manifesté un peu plus tôt leur hostilité à l’encontre de Roman Polanski à proximité de la salle Pleyel, où s’était donné rendez-vous le cinéma français. « Il faut comprendre que tout le monde n'est pas d'accord, mais vive la liberté. Je suivrais quelqu'un jusqu'à la guillotine, je n'aime pas la condamnation », a précisé celle qui a remporté le César de la meilleure actrice dans un second rôle pour « La Belle Époque ».

« Dès que j'aime quelqu'un, je ne peux pas porter de jugement. Quand on est seul contre tous, je suis toujours pour celui qui est tout seul. J'ai envie de le...

Pourquoi nous donnons le bilan de compétence pour seulement 0€ – Ce n’est pas une erreur de prix ! Cliquez ici pour en savoir plus >