Victime du coronavirus, la chanteur Placido Domingo avait perdu sa voix. Il vient de la retrouver et a décidé de « laver son nom », terni depuis 2019 par des accusations de harcèlement sexuel.
Placido Domingo : le chanteur d’opéra nie à nouveau les accusations de harcèlement sexuel

C’est un retournement de situation auquel personne ne s’attendait. En août 2019, le nom de Placido Domingo avait été cité dans une sombre affaire de harcèlement sexuel. Ce sont pas moins de neuf femmes, chanteuses et danseuse, qui accusaient alors le célèbre chanteur lyrique de les avoir agressées à partir de la fin des années 80. L’artiste espagnol, alors directeur général de l’Opéra de Los Angeles, avait d’abord fermement nié les faits. Mais en février 2020, Placido Domingo était revenu sur ses premières déclarations en présentant officiellement ses excuses aux victimes. Des aveux qui n’en étaient pas. Le chanteur espagnol s’est montré très clair dans une interview donnée au quotidien italien La Repubblica.

Guéri de la Covid-19 à 79 ans, Placido Domingo entend bien redorer son blason, terni par les accusations de harcèlement sexuel. « J’ai changé. Je n’ai plus peur. Quand j’ai appris que j’avais la Covid, je me suis promis que si je m’en sortais vivant, je me battrais pour laver mon nom ». Le chanteur lyrique connu pour ses trios avec les ténors José Carreras et Luciano Pavarotti indique qu’il n’a « jamais abusé de...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !