Pour dire au-revoir à Annie Cordy, 300 personnes se sont rendues à Cannes. Un hommage tout en musique et en fleurs, sous un soleil éclatant pour célébrer l'artiste décédée à 92 ans.
PHOTOS - Obsèques d’Annie Cordy : Dave, Michele Torr, réunis autour de sa nièce bouleversée

« Annie a fait revenir l'été » C’est sous 35 degrés, au cimetière de l’Abadie II qu’Annie Cordy a été enterrée en petit comité ce samedi 12 septembre. Le caveau familial est situé, allée N, comme « Nini la chance », le morceau qui a clôturé la cérémonie qui s’est déroulée un peu plus tôt à 3 kilomètres de là sur la butte Saint-Cassien, à Cannes-La Bocca. 300 personnes ont fait le déplacement pour rendre hommage à celle qui était bien plus que l’interprète de « Tata Yoyo ». Deux grands portraits encadraient son cercueil. L’artiste qui s’est éteinte à l’âge de 92 ans le 4 septembre dernier semble y regarder le public. Annie Cordy aimait les fleurs, elle a été servie. Les compositions et différentes gerbes de fleurs se suivent et ne se ressemblent pas.

Les noms connus se succèdent : roses claires, dahlias jaunes et marguerites rouges composent celle Salvatore Adamo et sa femme. Selon Le Figaro, Hervé Villard et Nicoletta ont décidé de s’unir pour lui offrir la même fleur. Absente, Line Renaud a envoyé une composition de roses poudrées en forme de cœur. Les fleurs viennent de partout : du Pays-Basque pour la famille de Luis Mariano et de Belgique pour l’ancien roi des Belges Albert II.

Une journée ensoleillée et fleurie

Dès le début de la cérémonie, peu après 15 heures, il était déjà question de fleurs puisque dès son entrée, le cercueil de l’artiste était « recouvert de roses, de lisianthus et de...

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >