Le prince Harry n'est pas le premier membre d'une monarchie à s'émanciper de ses fonctions royales. Stéphanie de Monaco, la princesse Eugenie d'York, Carl Philip ou encore Zara Tindall avaient déjà fait ce choix.
PHOTOS - Meghan Markle et Harry libérés : ces autres royaux qui ont voulu s’émanciper

Une annonce choc pour les Britanniques. Le mercredi 8 janvier 2020, Meghan Markle et le prince Harry annonçaient sur Instagram leur décision de renoncer à leurs rôles de membres senior de la famille royale afin d’obtenir leur indépendance. Dans la foulée, les Sussex révélaient leur intention de vivre une partie de l’année au Canada. D’après les dernières rumeurs, l’ancienne actrice aurait jeté son dévolu sur une sublime propriété située dans le très chic quartier de West Vancouver.

Avant eux, d’autres personnalités ont fait le choix de s’émanciper de la monarchie. On peut citer la princesse Eugenie d’York qui a travaillé à New York pour une maison de ventes aux enchères avant d’être recrutée à Londres par la Galerie Hauser & Wirth comme directrice associée. Zara Phillips, cousine du prince William et Harry, ne possède pas de titre à l'inverse de la plupart des membres de la famille royale. Ses parents Anne et Mark Phillips avaient refusé une distinction royale lors de sa naissance. Le prince Carl Philip, le deuxième enfant et seul fils du roi Carl XVI Gustaf de Suède et de la reine Silvia travaille quant à lui dans le domaine artistique.

Découvrez l’identité des royaux qui se sont émancipés dans notre diaporama.

Retrouvez cet article sur GALA

Meghan Markle : la maison de ses rêves à 25 millions d'euros au Canada Amel Bent (The Voice) : cette complicité avec un autre coach que les téléspectateurs vont découvrir à...