Alors que Nicolas Sarkozy encourt 4 ans de prison, dont 2 ans avec sursis, dans le cadre de l'affaire dite Bismuth, Carla Bruni a créé la surprise ce mercredi 9 décembre en se présentant devant la trente-deuxième chambre du tribunal judiciaire de Paris.
PHOTO - Carla Bruni-Sarkozy : invitée surprise du procès de son mari

Depuis un peu plus de deux semaines maintenant, Nicolas Sarkozy comparaît devant la justice pour "corruption" et "trafic d’influence" dans l’affaire dite "Bismuth". Un procès historique qui connaît bien des rebondissements. En effet, moins d'une semaine après l'évacuation de la salle suite aux menaces proférées par les avocats, prêts à en venir aux mains, la trente-deuxième chambre du tribunal judiciaire de Paris a été surprise ce mercredi 9 décembre de voir l'ancien président arriver au bras de Carla Bruni.

Vêtue d'une robe noire, l'ancien mannequin a ainsi "déambulé nonchalamment dans la salle", note Sarah-Lou Cohen, cheffe du service police-justice de BFMTV, qui précise que la chanteuse a notamment salué la dessinatrice de presse avant de s'asseoir au premier rang pour soutenir son époux, prêt à en découdre.

Acculé, Nicolas Sarkozy peut compter sur le soutien de ses proches. À commencer par celui de ses fils, Pierre et Jean, mais également sur celui de Nadine Morano, qui n'hésite pas à monter au créneau pour prendre la défense de l'ancien président. Carla Bruni de son côté n'a jamais caché son admiration pour son époux, qu'elle soutient envers et contre tout. "Je suis fière de toi mon amour, comme tu es clair, comme tu es droit, comme tu es fort et comment tu restes debout envers et contre tout et dans toute cette boue", écrivait-elle ainsi en mars 2018 à l'attention de l'ancien président, alors mis en examen dans l'enquête sur...

Pourquoi nous donnons le bilan de compétence pour seulement 0€ – Ce n’est pas une erreur de prix ! Cliquez ici pour en savoir plus >