Deux après la mort de Paul Bocuse, L'Auberge de Collonges-au-Mont-d'Or a perdu une étoile au guide Michelin. L'établissement était classé trois étoiles depuis 1965.
Paul Bocuse : deux ans après sa mort son restaurant perd sa troisième étoile au guide Michelin

C’est un véritable coup de tonnerre dans le monde de la grande cuisine. Surnommé « le pape de la gastronomie », Paul Bocuse a reçu toutes les récompenses imaginables au cours de sa vie. Le cuisinier du siècle, chef de L’Auberge de Collonges-au-Mont-d’Or, détenait depuis 1965 trois étoiles au Michelin. Après 55 ans au sommet de la gastronomie française, le restaurant de Paul Bocuse va perdre sa troisième étoile dans la prochaine édition du fameux guide, révèlent de concert Le Point et le site spécialisé Atabula.

L’information a été confirmée par le guide Michelin à 20 Minutes. La perte de cette étoile intervient presque deux ans jour pour jour après la mort de Paul Bocuse et six mois après celui de sa femme, Raymonde. Pour L’Auberge de Collonges-au-Mont-d’Or, c’est un coup dur, même si selon certains critiques, l’établissement n’était plus à la hauteur de sa réputation avant même la disparition de son illustre propriétaire. Les nouveaux dirigeants tentent de moderniser le restaurant gastronomique et ont lancé un grand chantier.

La modernisation de L’Auberge de Collonges-au-Mont-d’Or

Comme l’indiquait il y a quelques jours...