C'est un coup de téléphone qui ne pouvait pas tomber au plus mauvais moment.. En plein procès pour fraude fiscale, corruption et blanchiment d'argent, Patrick Balkany a reçu un appel, dévoilant ainsi sa sonnerie sur le célèbre thème des Tontons Flingueurs.
Publicité

C’est une scène cocasse qui est survenue hier, mercredi 15 mai, lors de la troisième journée d’audience du procès de Patrick Balkany. Seul devant les juges - sa femme étant hospitalisée dans un hôpital psychiatrique depuis sa tentative de suicide - pour des accusations de fraude fiscale, corruption et blanchiment d’argent, le maire de Levallois-Perret a démontré malgré lui qu’il avait un penchant pour... les films de gangsters. Si ce n’était pas le meilleur moyen de convaincre la cour, l’homme politique aura au moins offert un moment amusant aux observateurs de son procès.

Publicité

Sur Twitter, plusieurs journalistes qui assistent au procès de Patrick Balkany n’ont pas manqué ce moment gênant pour l’homme politique dans la tourmente. Alors que l’audience n’avait pas démarré, la sonnerie du téléphone du mari d’Isabelle Balkany a retenti. Stupeur dans la salle puisque c’est le thème des Tontons Flingueurs qui a alors résonné, mettant dans l’embarras l’accusé. Le choix de l'homme politique qui utilise la petite musique utilisée tout au long du mythique long métrage porté par Lino Ventura, Bernard Blier et Jean Lefebvre a de quoi faire...

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour :