L'ancien ministre de la Justice de Jacques Chirac, Pascal Clément est décédé à l'âge de 75 ans ce dimanche 21 juin. Selon sa famille, il était négatif au coronavirus.
Pascal Clément, ancien ministre de Jacques Chirac, est mort

L'ancien garde des Sceaux et ministre de la Justice de Jacques Chirac (de 2005 à 2007) Pascal Clément a succombé à une infection pulmonaire ce dimanche 21 juin à l'âge de 75 ans, a annoncé sa famille qui précise qu'il était négatif au Covid-19, rapporte Le Monde. L'époux de Bernadette Chirac n'avait pas été le premier à déceler le talent de l'ancien député de la Loire (UDF puis UMP). Alors que François Mitterrand était président de la République, Pascal Clément avait été nommé ministre délégué aux relations avec l’Assemblée nationale dans le gouvernement d’Edouard Balladur en 1993.

En 1995, il avait quitté le ministère, mais pas la politique puisqu'il était président du conseil général de la Loire depuis l'année précédente. "Pour moi la Loire, c’est mon cœur, ma patrie", disait-il. Pourtant, il avait quitté cette fonction en 2008, année de sa défaite aux élections cantonales. "Je n’ai pas vu venir le coup. (...) La peine a été réelle mais la digestion rapide, car j’ai vite fait autre chose", admettait Pascal Clément dans une interview accordée au Progrès en 2012. L'ancien président de la Commission des lois de l'Assemblée nationale n'occupait plus de fonction politique de premier plan. Une mise à l'écart difficile à accepter.

Un "caractère un peu direct"

"Des personnes ont l’air plus heureuses sans moi apparemment. Peut-être suis-je encombrant ? Je ne comprends pas cette réaction qui me peine", expliquait...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !