Si l'orthodontie fonctionnelle vise l'alignement des dents, elle ne passe pas par la pose systématique de bagues. Explications.

C’est quoi au juste ?

Inventée dans les années 60 par l’Espagnol Pedro Planas, stomatologue, également nommée orthopédie dentofaciale, cette approche est une discipline dentaire à part entière. Elle est donc assurée par des chirurgiens-dentistes qui ont suivi une spécialisation (diplôme d’études spécialisées sur trois ans le plus souvent). Sa particularité: les praticiens scrutent l’ensemble de la bouche qu’ils relient à trois « fonctions » : la déglutition, la mastication et la respiration. L’objectif : rééquilibrer ces fonctions. « Ce sont les forces principales qui concourent au bon développement des mâchoires et à la mise en place sans encombrement de la denture », explique Violaine Le Brusq, chirurgienne-dentiste spécialisée en orthodontie fonctionnelle. Autrement dit, une langue mal positionnée, une mastication d’un seul côté, une respiration par la bouche… peuvent entraver la croissance de la face et gêner le placement des dents.

Quelle est la différence avec l’orthodontie classique ?

L’orthodontie fonctionnelle ne se réduit pas à remettre les dents en place, leur ...Lire la suite sur Femina.fr