Ce 22 juillet, Christophe Castaner, président du groupe La République en Marche (LREM) à l'Assemblée nationale, était invité sur BFMTV à s'exprimer sur les restrictions imposées par le pass sanitaire.

Elles ont fait leur entrée en scène mercredi 21 juillet. Les premières restrictions du pass sanitaire sont désormais en place. Cinémas, musées, festivals... Sans ce pass ou test PCR de moins de 24 heures, ces activités sont interdites. Ce pass sanitaire fait beaucoup parler de lui depuis l’allocution d’Emmanuel Macron. Pourquoi choisir le pass sanitaire au détriment de l’obligation vaccinale ? C’est à cette question délicate que Christophe Castaner a dû répondre ce jeudi 22 juillet sur BFMTV face à Philippe Corbé. Pour résumer la situation, le journaliste de la chaîne d’infos en continu, déclarait : “Là, c’est : pas d’obligation, mais on va vraiment vous pourrir la vie.” La réponse du député des Alpes-de-Haute-Provence ne s'est pas fait attendre : “Personne n’est obligé d’aller au restaurant. (…) J’ai plaisir à aller au restaurant, mais personne n’est obligé d’aller au restaurant, personne n’est obligé d’aller au cinéma. Par contre, vous êtes obligé d’aller faire vos courses, et c’est la distinction que nous devons faire, et que nous voulons faire” a-t-il expliqué.

Devant les caméras, Christophe Castaner confie : qu’il soit question d’un passeport sanitaire, ou d’une obligation vaccinale, la mesure aurait été critiquée. Il explique que “ce n’est pas un manque de courage. (…) L’opposition a beau jeu de dire : “vous en faites trop” quand elle a un texte de...

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >