Auprès du Point, ce jeudi 23 juin, Jean-Marie Le Pen s'est exprimé sur la percée du RN à l'Assemblée nationale et a évoqué, critique, le départ de Marion Maréchal du parti politique familial.
“On peut se tromper, mais…” : ce conseil de Jean-Marie Le Pen à Marion Maréchal

Après la percée du Rassemblement national à l'Assemblée nationale, Jean-Marie Le Pen a accordé une interview au Point. Dans les colonnes de nos confrères, ce jeudi 23 juin, le fondateur du FN a donné son avis sur les résultats des élections législatives, ayant permis l'entrée de 89 députés d'extrême droite au Palais Bourbon. Le père de Marine Le Pen a également donné un conseil à sa petite-fille Marion Maréchal, qui a choisi de s'allier à Éric Zemmour et à son parti Reconquête plutôt qu'à celui de sa tante.

"L'erreur est humaine, persévérer est diabolique", a-t-il lancé dans la forme latine de cette locution, qui aurait été prononcée par le philosophe Sénèque. "On peut se tromper, mais il ne faut pas continuer dans l'erreur", a résumé le grand-père de l'ancienne députée de 32 ans. Selon lui, Marion Maréchal "doit rejoindre le grand mouvement de rassemblement des Français", à savoir le RN. "Éric aussi, d'ailleurs…" a-t-il ajouté, peu avare en conseils. De plus, à propos du polémiste, Jean-Marie Le Pen a déclaré avoir "de la sympathie" pour lui, en regrettant toutefois que "son combat était parallèle à celui du Rassemblement national".

Découvrez, en photos, la relation tumultueuse entre Jean-Marie Le Pen et sa fille Marine

Un polémiste qui a "surestimé" son ascension en politique

"Je me disais qu'à un moment, les affluents finiraient par se conjuguer…" a ajouté l'ancien homme politique de 94 ans, fier de sa fille...

Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 !