Il y a 22 ans, Olivier Chiabodo était accusé de tricherie dans Intervilles. Désormais bien loin des plateaux de télévision, il a refait sa vie en se consacrant à un tout nouveau domaine.
Olivier Chiabodo : son étonnante reconversion depuis les accusations de triche dans Intervilles

Il avait été à la tête d’un des programmes les plus populaires de la télévision. De 1995 à 1997, Olivier Chiabodo a joué les arbitres dans Intervilles avec Nathalie Simon. Une émission culte, dans laquelle deux villes s’affrontaient autour de diverses épreuves dont celle, mythique, de la vachette. Mais la dernière année de ses fonctions, l’homme de télévision de 59 ans avait été frappé par un grave scandale. Il avait été accusé d’avoir favorisé l’équipe du Puy-du-fou, en donnant les bonnes réponses à l’aide ses doigts. Licencié puis resté silencieux sur l’affaire, il avait « porté plainte contre X pour harcèlement moral » en 2016 et avait accusé Gérard Louvin de l’avoir menacé de mort. Quelques mois plus tard, TF1 avait riposté en portant plainte à son tour pour « dénonciation calomnieuse ».

La nouvelle vie d’Olivier Chiabodo

Si l’affaire a donc pris un nouveau tournant ces dernières années, Olivier Chiabodo, lui, a bel et bien tourné la page. Invité de Sud Radio ce jeudi 5 décembre, il a fait part de son étonnante reconversion. Celui qui avait travaillé sur La roue de la fortune, Les marches de la gloire et autres...