Olivia Ruiz sort ce mercredi 3 juin son premier livre, La commande aux tiroirs, publié aux éditions JC Lattès. L'occasion pour elle de donner une interview à Europe 1 dans laquelle, celle qui croit avoir été contaminée par le coronavirus, dit ne pas avoir respecté totalement le confinement.
Olivia Ruiz a fait "quelques petits écarts" pendant le confinement : cet aveu surprenant

« Je reste complètement sur mes gardes. » Dans le JDD, le week-end dernier, Olivia Ruiz révélait avoir été malade pendant l’épidémie de coronavirus et affirmait donc rester méfiante. « C'est comme une laryngite mêlée à de la migraine et à une gastro. Pendant une dizaine de jours, j'étais dans un état d'épuisement, avec les symptômes : j'ai attribué ça au Covid-19 sans être diagnostiquée », avait confié la chanteuse dans l’hebdomadaire. L’artiste, actuellement en pleine promotion de son premier roman, La commode aux tiroirs, publié ce mercredi 3 juin aux éditions JC Lattès poursuit sa série d’interviews. Sur Europe 1 en ce jour de sortie, Olivia Ruiz a révélé ne pas avoir respecté à 100% le confinement. « J’ai fait quelques écarts quand même pendant le confinement pour tout avouer », a-t-elle reconnu sur la station, avant de lister ses différentes entorses à la règle : « Les 40 ans d’une de mes meilleures potes, parking de Carrefour avec les deux bagnoles à trois mètres l’une de l’autre… »

« Je n’ai pas renoncé à tout », résume-t-elle dans l’émission de Matthieu Noël et Éva Roque. « Je suis déjà tellement malheureuse de ne pas pouvoir toucher la peau des gens que j’aime que j’ai fait deux trois petits écarts », assume l’ancienne candidate de la Star Academy qui ne s’est donc pour autant pas précipitée à la réouverture des terrasses des restaurants à Paris mardi 2 juin.

Des risques...