Dans son livre "Le Temps des tempêtes", paru ce vendredi 24 juillet, Nicolas Sarkozy revient notamment sur une rencontre tendue avec Vladimir Poutine en 2008, lors du conflit entre la Russie et la Géorgie.
Nicolas Sarkozy : cet accueil musclé que lui avait réservé Vladimir Poutine

Nicolas Sarkozy a beau avoir quitté l’Élysée en 2012, les souvenirs sont toujours vifs dans sa mémoire. L’ancien chef de l’État a même décidé de les partager dans son dernier livre, Le Temps des tempêtes, paru ce vendredi 24 juillet. Un récit de 528 pages qui revient plus particulièrement sur les deux premières années de son mandat, et livre des anecdotes inédites, comme sa mésaventure lors d'un dîner avec Elizabeth II ou cette fois où en 2008 Vladimir Poutine lui a réservé un accueil quelque peu déstabilisant, rapporte Le Figaro.

Alors président du Conseil européen, le mari de Carla Bruni se rend au Kremlin pour jouer l’intermédiaire dans le conflit entre la Russie et la Géorgie, rappelle Le Parisien. Peu avant son arrivée, le président russe d’alors, Dmitri Medvedev, vient d’annoncer la fin des hostilités, mais la partie n’est pas encore gagnée. Même si Vladimir Poutine n’est pas officiellement président à cette époque, Nicolas Sarkozy sait que ce dernier a la main officieusement et peut donc faire capoter cet accord. Les négociations sont délicates et elles commencent d’un très mauvais pied.

"Je suis de très mauvaise humeur"

"Je sors de chez le dentiste, j’ai une rage de dents, et je suis de très mauvaise humeur", lâche Vladimir Poutine en arrivant au déjeuner organisé avec Dmitri Medvedev et Nicolas Sarkozy. Tout au long des discussions, les deux hommes ne se ménagent pas. Il faut dire que tous deux ont des...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !