Venu inaugurer un parc au côté du maire de Nice, son ami Christian Estrosi, Nicolas Sarkozy a été accueilli au son des casseroles de militants CGT.
Nicolas Sarkozy accueilli au son de casseroles à Nice

Ce lundi 13 janvier, l'ancien président de la République Nicolas Sarkozy rendait visite à Christian Estrosi, maire de Nice. Son ami l'avait convié pour l'inauguration du parc du Ray, composé de trois hectares de verdure. "C’est lui qui mettra en eau la cascade de ce nouveau parc, s’enthousiasmait par avance Christian Estrosi dans les colonnes de Nice Matin. Il aura l’occasion de revenir souvent. Notre proximité est réelle, notre amitié aussi, nous échangeons régulièrement, partageons nos réflexions sur la société…"

Malheureusement pour eux, la venue de Nicolas Sarkozy a été un peu plus chaotique que prévu. L'homme politique a été accueilli... par des bruits de casseroles. Des manifestants de la CGT, mobilisés contre la réforme des retraites, l'ont accueilli ainsi pour lui reprocher d'avoir représenté Emmanuel Macron à Oman dimanche aux obsèques du sultan.

Selon le secrétaire départemental de l'organisation syndicale, Gérard Ré, dont le journal local rapporte qu'il n'était pas sur place mais bien au courant de la mobilisation, "une petite cinquantaine de militants de tous les secteurs sont allés au Ray pour faire entendre leur voix". Ils ont saisi l'occasion de la venue de l'ancien président pour attirer l'attention et prouver que, plus d'un mois après le début des revendications contre la réforme des retraites, ils sont toujours motivés pour faire reculer le gouvernement.

Retrouvez cet article sur GALA

Les Enfoirés : Véronique...