Il y a du nouveau dans l'affaire du meurtre du rappeur Samat. Neuf mois après sa tragique disparition, plusieurs personnes ont été arrêtées.
Mort du rappeur Samat : Quatre personnes ont été arrêtées...

En octobre dernier, le rappeur Samat était tué de 13 balles de Kalachnikov, alors qu'il se trouvait dans sa voiture, dont cinq ayant touché dans la tête à Garges-lès-Gonesse (Val-d'Oise), sur le parking d'un célèbre fast-food. Le corps de l'artiste âgé de 37 ans, connu pour avoir collaboré notamment avec Kaaris, Fianso ou encore Kalash Criminel, a été retrouvé sans vie. La tristesse nouvelle avait profondément bouleversé sur les réseaux sociaux les fans de rap et de la personnalité disparue. Les responsables ont pris la fuite à bord d'une voiture qui a ensuite été retrouvée incendiée à Stains (Seine-Saint-Denis), d'où est originaire l'artiste.   

Samat, qui avait annoncé bien avant ce triste évènement la sortie d'un nouvel album, était en fait incarcéré à la maison d'arrêt de Nanterre (Hauts-de-Seine) et bénéficiait d'une permission de sortie.

Le principal intéressé avait été mis en examen en 2018 pour trafic de stupéfiants et vente d'armes...