Vingt-trois ans après sa tragique disparition, Lady Diana fascine toujours autant et continue d'attiser tous les fantasmes. Comme ceux autour de cette histoire méconnue, survenue le soir de sa mort.
Mort de Lady Diana : cet échange tendu entre un policier et un photographe après le drame

La princesse de Galles Lady Diana est toujours au coeur de l'actualité et continue de fasciner. Morte tragiquement à 36 ans un soir d'été à Paris, la mère des princes William et Harry est omniprésente dans la mémoire collective, et ce, plus de vingt-trois ans après son décès.

Après avoir fait plusieurs révélations sur la période de son mariage avec le prince Charles en 1981, c'est la nuit de son décès qui nous intéresse aujourd'hui. Ce terrible 31 août 1997, la voiture de la princesse, coursée par des paparazzi, s'écrase sous le pont de l'Alma alors que son chauffeur roulait à très vive allure sur la voie George Pompidou pour tenter de semer les photographes. Elle mourra, ainsi que son compagnon Dodi Al-Fayed.

"Vous n'avez pas honte ?"

Dans le livre Diana, cette nuit-là, paru en 2014 aux éditions Michel Lafon, l'auteur et ancien policier Daniel Bourdon confie ce qu'il s'est réellement passé cette nuit-là, sur les lieux du drame. Alors que la police arrivent sous le pont où les badauds commencent à s'agglutiner, les photographes continuent de shooter l'épave fumante, véritable cercueil métallique des quatre occupants (Diana, Dodi, le chauffeur Henri Paul et un garde du corps, Trevor Rees-Jones). Tandis que les passants demandent aux policiers de faire stopper les paparazzi, un échange tendu éclate : "- Vous n'avez pas honte ? lance un policier. - Je fais mon métier, rétorque un photographe. - Ce n'est pas une raison... - Et vous, pourquoi...

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !