Ce jeudi 28 mai, Nicolas et Victoria Bedos ont annoncé la mort de leur père, Guy Bedos. A sa retraite, l'humoriste avait confié ses regrets d'avoir égratigné Jacques Chirac. Il expliquait pourquoi.
Mort de Guy Bedos : pourquoi il regrettait d’avoir égratigné Jacques Chirac

Quelle semaine éprouvante. Après les pertes des illustres Michel Piccoli et de Jean-Loup Dabadie, les Français doivent faire leurs adieux à un autre de leurs monuments : Guy Bedos. L’humoriste est décédé ce jeudi 28 mai à l’âge de 85 ans des suites « d’une longue maladie ». « Il était beau, il était drôle, il était libre et courageux. Comme je suis fier de t’avoir eu pour père », a confié Nicolas Bedos sur son compte Instagram, tandis que Victoria Bedos a fait ses adieux à son « père adoré ». Depuis, une pléiade de personnalités a rendu hommage à cet artiste, aussi doux qu’il était caustique. Guy Bedos était un emmerdeur au grand cœur. Celui qui a dû affronter la mort à plusieurs reprises n’avait pas sa langue dans sa poche. Surtout lorsqu’il fallait égratigner des personnalités politiques.

Ce n’est pas Nadine Morano qui dira le contraire. Il n’a en effet pas manqué de la charger. Taxée de « conne » par l’humoriste, elle lui avait intenté un procès… qu’elle a perdu à deux reprises. Mais il y en a un autre avec lequel il n’a pas été tendre au cours de sa carrière : il s’agit de Jacques Chirac. Pourtant, il a...