En 1976, Guy Bedos et Jean Rochefort se sont retrouvés sur le film Un éléphant ça trompe énormément. Un tournage qui ne s'est pas spécialement bien passé, particulièrement à cause d'une certaine rivalité masculine.
Mort de Guy Bedos : cet acte de Jean Rochefort qui n'est pas du tout passé

Dans sa longue carrière de comédien et d’humoriste, Guy Bedos aura donné la réplique à des noms illustres du cinéma français. En 1976, le père de Nicolas Bedos a partagé l’affiche de la comédie Un éléphant ça trompe énormément avec Claude Brasseur, ainsi que les regrettés Victor Lanoux et Jean Rochefort. Et avec ce dernier, ça ne s’était pas très bien passé. Dans un article de Vanity Fair paru à l’été 2016, Jean-Rochefort avait laissé entendre que l’ambiance n’était pas franchement au rendez-vous entre lui et l’humoriste décédé ce 28 mai 2020.

"Il lui faisait sentir qu’elle aurait été bien plus digne de lui"

“Oh oui, nous avions beaucoup d’admiration et d’estime les uns pour les autres. Un peu moins pour Bedos… Mais il s’est révélé magistral”, avait toutefois tenu à souligner l’inoubliable ami de Jean-Pierre Marielle et de Jean-Paul Belmondo. La raison de cette mésentente ? Une femme. Comme l’expliquait ensuite Guy Bedos, il était déjà marié avec Joëlle Bercot (la mère de Nicolas et de Victoria) lors du tournage du film. A l’époque, il avait invité chez lui Jean-Rochefort, qui n’avait pas hésité à...

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >