Christophe est le mort le jeudi 16 avril à l'âge de 74 ans. Il a ainsi rejoint son ami Alain Bashung, qui lui avait confié toute son admiration lors d'une interview croisée en 2002.
Mort de Christophe : ses retrouvailles inoubliables avec Alain Bashung

Ce jeudi 16 avril, Christophe est mort d'un emphysème, une maladie pulmonaire, à l'âge de 74 ans. Il rejoint ainsi bon nombre de ses amis, dont Johnny Hallyday ou encore Alain Bashung, disparu en 2009. A la fin des années 60, les chemins de Christophe et d'Alain Bashung se croisent. Les deux artistes se côtoient régulièrement, sur les coups de onze heures, quand Christophe vivait encore le jour, pour plus tard ne préférer que travailler la nuit. Le déjeuner se fait dans une brasserie, toujours la même, puis la suite se passe en musique, chez Christophe. Alain Bashung chante, Christophe enregistre, arrange. Deux grands taiseux qui ne se parlaient pas beaucoup, qui ne se disaient pas vraiment les choses. Ca a duré un peu plus d'un an. Puis le temps passe, et les rencontres s'espacent. Et les deux artistes se sont perdus de vue. Jusqu'à ces retrouvailles, des années plus tard, en 2002, à l'occasion d'une interview croisée organisée par François Armanet pour le Nouvel Observateur.

"Il faut imaginer deux grands timides, pas du genre à s'épancher", se souvient le journaliste. Christophe fait un aveu à son ami : "La première chanson de toi que j'ai écoutée cent fois dans ma vie avec la chair de poule, c'est Alcaline." Et Alain Bashung de dévoiler, pudique : "curieux, je l'ai écrite en pensant à toi. Dans Alcaline, il y a Aline, c'était pour te dire 'je t'aime de loin'. Christophe n'en revient pas et lâche simplement, un "c'est fou". Alain Bashung...

Pourquoi nous donnons le bilan de compétence pour seulement 0€ – Ce n’est pas une erreur de prix ! Cliquez ici pour en savoir plus >