Après la cinquantaine, travailler le cardio est indispensable pour que la masse grasse se répartisse de façon uniforme sur l'ensemble du corps. Avec à la clé, une silhouette harmonieuse et plus tonique
Minceur : comment booster sa musculature ?

Cibler la chaîne musculaire postérieure

Ce que propose le coach pour préserver une allure jeune et « lifter » la silhouette : un travail de renforcement axé sur l’arrière des cuisses, les fessiers, le dos. Au programme des séances, gainage et étirements posturaux, mais aussi Pilates (« le best pour la posture », indique Nicolas) ou TRX : ce travail en suspension, réalisé avec des sangles fixées à une structure, permet de tonifier tout le corps selon le propre poids de chacun, et de renforcer les muscles pectoraux, abdominaux et lombaires. Si on aime travailler seule, Nicolas Veret conseille le dos crawlé : « mieux que la brasse ou le crawl, qui eux ont tendance à accentuer la position épaules en avant ».

Rééquilibrer la masse grasse

Ce qui plombe et désharmonise la silhouette, tout autant que les deux ou trois kilos superflus ? Une mauvaise répartition de ces graisses. Aux alentours de la cinquantaine, elle commence notamment à se mobiliser : moins dans l’arrière des bras, plus sur la taille, par exemple. Dans cette optique, travailler le cardio s’avère indispensable. Pour rester en accord avec l’objectif d’une posture « idéale », Nicolas conseille l’élliptique (on se tient droite grâce aux poignées de l’appareil) plutôt que le running qui a tendance parfois à favoriser la position dos voûté…

+ Les coups de pouce :

Pour sculpter son corps, tous les cours de Pilates sont permis ! Avec appareils : Pilates Reformer...

Vous aussi vous avez un peu de temps devant vous ? Profitez de 30 jours d'essai gratuit à Prime Video pour voir et revoir tous les films et séries préférés.