Les portes du cabaret porté par Michou n'a pas fermé ses portes depuis qu'il s'est éteint, le 26 janvier dernier, car il ne souhaitait plus que l'établissement ferme définitivement. Sa nièce Catherine raconte comment ils ont appris la nouvelle dans les colonnes de Paris Match.
Michou : pourquoi il a renoncé à l'une de ses dernières volontés avant de mourir 

"Lorsque j'aurai tiré ma révérence, je souhaite que mon cabaret ferme définitivement ses portes.... Cela peut paraître prétentieux mais le cabaret ne me survivra pas", annonçait Michou dans ses mémoires en 2017. Toutefois, cette dernière volonté ne sera - pour le moment - pas exaucée. Et pour cause, les portes du cabaret sont, un mois après son départ, toujours ouvertes. Sa nièce Catherine a repris les commandes de l'établissement. Dans les colonnes du nouveau numéro de Paris Match, elle explique pourquoi elle a décidé de poursuivre l'aventure.

En réalité, Catherine n'est pas allée à l'encontre des envies de son oncle. Quelques mois avant de s'éteindre, Michou n'excluait pas que son lieu de fête reste ouvert après sa mort. Il a envoyé au cabaret une lettre "aux airs de testaments", relate l'hebdomadaire. Dans celle-ci était écrit : "Ce sont ma personnalité, mes extravagances et ma présence continue et sans relâche depuis sa création qui en ont fait le...

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef