La période actuelle est tellement unique que chacun essaye de la vivre du mieux possible. Mais face à l'inconnu, l'angoisse et l'anxiété sont bien plus présentes, et personne n'est épargné, pas même Michelle Obama.
Michelle Obama : touchée par la crise sanitaire, elle en fait une "dépression"

La crise sanitaire que le monde traverse n'est toujours pas terminée, mais il y a bien eu une période plus marquante que les autres pour tout le monde : le confinement. En France, il a été strict du 17 mars au 11 mai, avant de permettre aux gens, par phase, de sortir de plus en plus de chez eux. Aux Etats-Unis, les mesures ont été plus sporadiques, et parfois moins respectées. Malgré ça, des Américains, et par conséquent des personnalités, ont vécu le lockdown et l'ont raconté. "Il y a du bon et du moins bon dans cette période. Mais cela nous force par exemple à avoir de véritables conversations ensemble, à poser les bonnes questions et à trouver comment s'occuper (...) c'est très intéressant, cela nous apprend à être reconnaissant et chérir ce que nous avons déjà", détaillait Michelle Obama, en mars dernier.

"C'est décourageant"

Le bon et le moins bon, l'ancienne première dame est revenue dessus, lors du deuxième épisode de son Podcast, diffusé mercredi 5 août sur Spotify. Elle explique à ses auditeurs avoir connu des périodes de souffrance pendant le confinement, avec des "hauts et des bas", et des sentiments qui provoquaient un "épuisement...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !