Michèle Bernier n'est pas du genre se morfondre parce qu'elle prend de l'âge. L'actrice de 65 ans a appris à accepter de vieillir et pense même que cela lui permet de jouer des rôles plus denses et profonds, comme dans le téléfilm dramatique Coup de sang, diffusé vendredi 3 décembre à 21h05 sur France 2.
Michèle Bernier : pourquoi elle n’a pas peur de vieillir

Le célèbre rire de Michèle Bernier, on risque de ne pas beaucoup l’entendre dans Coup de sang, diffusé vendredi 3 décembre à 21h05 sur France 3. Elle y joue le rôle d’une grand-mère dont la petite-fille a été retrouvée morte et qui s’oppose à son fils, policier, au cours de l’enquête. Un rôle à contre-emploi pour l’actrice de 65 ans plutôt habituée aux comédies et aux histoires pleines de bons sentiments, comme le prochain épisode de Joséphine ange gardien, le 100ème, diffusé le 20 décembre sur TF1, où elle retrouvera ses complices de toujours, Mimie Mathy et Isabelle de Botton, rencontrées sur la scène du Théâtre de Bouvard. « Des fois, il y a des gens qui ont des fulgurances et qui se disent : pourquoi pas elle ? Je pense aussi que, l’âge aidant, ce sont des personnages qui ont du passé, une profondeur, quelque chose qui peut se transmettre et se voir » a expliqué Michèle Bernier au micro de Sud Radio. La maman de Charlotte et Enzo ajoute : « Je pense que dans ces personnages-là, on a besoin de comédiennes et de comédiens qui ne trichent pas. Les rides et les rondeurs, c’est pas grave, parce qu’on est dans quelque chose de tellement intense, de tellement puissant dans ces relations-là… Du moment où moi, je l’accepte, je peux accéder à ces personnages-là. »

Justement, Michèle Bernier assume parfaitement son âge, même si, comme tout le monde, cela ne la réjouit pas de voir les années défiler. «...

Besoin de faire le point sur votre suite de carrière ? Ou de créer votre entreprise ? Découvrez notre formation prise en charge à 100% par l'état >