Michel Platini a été placé en garde à vue ce mardi 18 juin à Nanterre. L'ancien président de l'UEFA est entendu dans le cadre d'une enquête pour corruption au sujet de l'attribution de l'organisation de la Coupe du monde 2022 au Qatar.

Les enquêteurs ont beaucoup de questions à poser à Michel Platini. Comme le révèle Mediapart, l’ancien président de l’UEFA a été placé en garde à vue dans la matinée de mardi 18 juin à l'Office anticorruption de la police judiciaire, à Nanterre. Michel Platini est entendu dans le cadre d’une enquête au sujet de l’attribution de la Coupe du monde 2022 au Qatar. Le Parquet National Financier (PNF) avait ouvert en 2016 une enquête préliminaire pour « corruption privée », « association de malfaiteurs », « trafic d’influence et recel de trafic d’influence » concernant les conditions d’obtention de l’organisation de ce tournoi si convoité. Selon les informations du Monde, le PNF s’intéresse de près à un déjeuner qui a eu lieu à l’Elysée le 23 novembre 2010, soit une dizaine de jours avant le vote d’attribution de la Coupe du monde.

⋙Michel Platini admet avoir magouillé pour que la France évite le Brésil à la Coupe du monde 1998

Comme le montrent les archives de l’Elysée, que Le Monde a pu consulter, plusieurs personnalités étaient présentes : Michel Platini, mais aussi le président de l’époque Nicolas Sarkozy,...