Pandémie oblige, l'affaire Alexia Daval trouvera son point final bien plus tard que prévu. Le coronavirus ayant bouleversé le calendrier judiciaire.
Meurtre d'Alexia : le procès de Jonathann Daval reporté à cause du coronavirus

Le procès Daval était l’un des plus attendus de l’année. Il est finalement reporté à mars 2021, sur l’accord des avocats de la défense et des parties civiles. Dans cette sinistre affaire, Jonathann Daval est passé de la figure du veuf éploré à celui d’assassin. Après de nombreux louvoiements, il a assuré qu'il avait tué Alexia par accident avant de reconnaître l’avoir rouée de coups et étranglée avant de brûler et cacher son corps.

Le procureur de Vesoul Emmanuel Dupic a révélé dans son réquisitoire définitif rendu le 23 décembre un "scénario machiavélique" et "une intention mortifère". L'enquête a écarté la thèse de l'accident et établi une intention de tuer. Le procureur souhaitait donc que Jonathann Daval soit jugé pour "meurtre sur conjoint".

Si ce report éprouve la famille d’Alexia, convaincue que le meurtrier désigné a encore des éléments à révéler sur cette affaire de meurtre, il devrait laisser le temps nécessaire à leur nouvel avocat, Me Gilles-Jean Portejoie, de se saisir du dossier. Car les parents d’Alexia Daval, Isabelle et Jean-Pierre Fouillot, ont remercié leur premier avocat en raison de "problèmes de communication". Une affaire décidément pleine de rebondissements. Nombreux sont ceux qui souhaitent lui trouver une conclusion.

Retrouvez cet article sur GALA

Jean-Pierre Pernaut souffle ses bougies d'anniversaire couvert d'un "masque" : cette amusante vidéo Marisol Touraine, ex-ministre de la Santé...

Vous aussi vous avez un peu de temps devant vous ? Profitez de 30 jours d'essai gratuit à Prime Video pour voir et revoir tous les films et séries préférés.