Alors que les manifestations suite à la mort de George Floyd se poursuivent aux Etats-Unis, Melania Trump et son fils Barron seraient "traumatisés", selon les dires de la porte-parole de la Maison Blanche, par un incident survenu le 29 mai dernier, révèle le New York Times.
Melania Trump et son fils Barron “traumatisés” : cet incident difficile à surmonter

A Washington, comme dans de nombreuses grandes villes américaines, des milliers de personnes manifestent depuis plusieurs jours contre le racisme suite à la mort le 25 mai dernier de George Floyd, un Afro-Américain décédé au cours d'une interpellation policière à Minneapolis. Ce vendredi 29 mai, alors que des affrontements se tenaient devant la Maison Blanche, Donald Trump a été contraint de se réfugier dans un bunker. Un épisode qui aurait terrorisé la Première dame et son fils, Barron.

La porte-parole de Donald Trump, Judd Deere, a fait savoir que “le président et sa famille ont été traumatisés par l’ampleur et l’agressivité des foules” venues protester devant la Maison-Blanche, note le New York Times. Si les services de sécurité américains refusent de donner davantage de détails, notamment en ce qui concerne la présence ou non de Barron et Melania Trump dans ce bunker, la First Lady, qui s'oppose désormais ouvertement au chef d'État, peine à se remettre de ses angoisses.

Des images saisissantes

Ce mardi 2 juin, lors de sa visite au sanctuaire dédié au pape Jean-Paul II à Washington, Melania Trump, marquée par ces récents évènements, a eu toutes les peines du monde à esquisser un sourire. Ce qui lui a valu un rappel à l'ordre en bonne et due forme de la part de son époux… devant les caméras du monde entier. La séquence, ahurissante, a rapidement fait le tour des réseaux sociaux, certains, à l'instar du journaliste de CNN...

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé