Confinée au Canada avec le prince Harry et leur fils Archie, Meghan Markle avoue avoir quelques sueurs froides. Selon nos confrères du DailyMail le petit bonhomme tenterait de nouvelles expériences, un brin risquées..
Meghan Markle sur le qui-vive : pourquoi son fils Archie, bientôt 1 an, lui fait peur parfois

Un petit garçon prêt à relever tous les défis ! Après avoir fait sensation lors de leurs derniers engagements royaux à Londres, Meghan Markle et le prince Harry ont retrouvé leur fils Archie, resté au Canada. Là-bas, la petite famille reste confinée, crise sanitaire oblige. Inquiète, notamment pour son fils, la duchesse de Sussex a demandé à tout son personnel à domicile de bien suivre les mesures d'hygiène et surtout de porter des gants en latex. Meghan Markle aurait même interdit à son mari, le prince Harry de rendre visite à son père le prince Charles, testé positif au coronavirus. Trop effrayée sûrement à l'idée que son époux contracte le virus et le transmette à leur petit garçon.

"Une boule d'énergie"

Meghan Markle doit également faire face à une autre crainte en tant que mère : celle de voir son fils tenter de nouvelles expériences, avec le risque de se blesser. Un ami proche du couple a fait quelques confidences sur la personnalité du jeune Archie, qui fêtera ses 1 an le 6 mai prochain, à nos confrères du DailyMail. Et apparemment, le petit garçon est en pleine découverte : "une boule d'énergie'' qui "babille constamment". Ce dernier révèle que le petit Archie a maintenant appris à se lever dans son berceau, ce qui est mignon, mais peut être un peu angoissant selon Meghan. En plein éveil, le petit garçon apprend également à envoyer des bisous, ce qui fait sans aucun doute fondre la jeune maman.

Retrouvez cet article sur...

Vous aussi vous avez un peu de temps devant vous ? Profitez de 30 jours d'essai gratuit à Prime Video pour voir et revoir tous les films et séries préférés.