Dans les colonnes de Paris Match, Mathilde Seigner a fait un drôle de parallèle entre le coronavirus et la polémique Polanski aux César 2020. Une pandémie que la comédienne dit avoir "pressentie", et ce, à cause de la "violence inouïe" contre son beau-frère.
Mathilde Seigner : ce pressentiment après la polémique Roman Polanski aux César

Un lien pour le moins... inattendu. Lundi 11 mai, la France a commencé son déconfinement après plusieurs semaines où les Français ont été appelés à rester chez eux pour lutter contre la pandémie de coronavirus. Si certains ont été pris au dépourvu face à la situation, entre la peur de devoir gérer la solitude et l'interdiction de sortir de chez soi, Mathilde Seigner elle n'a "pas vraiment été étonnée" par cette annonce. Et ce parce qu'elle avait eu une sorte de "pressentiment", quelques mois avant l'annonce du confinement.

"Le 29 février, j'étais chez moi, assise au milieu de mes cartons en train de faire le tri dans ma maison que je venais de vendre, commence ainsi la comédienne dans les colonnes de Paris Match. Je me souviens bien de la date car c'était le lendemain de cette horrible cérémonie des Césars qui avait été d'une violence inouïe contre mon beau frère Roman Polanski, lorsque j'ai eu comme un pressentiment", raconte-t-elle alors, avant de...

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >