Hubert Caouissin est jugé, depuis ce mardi 22 juin, par la cour d'assises de Loire-Atlantique pour le quadruple meurtre de la famille Troadec. Dans le box se trouve également sa compagne, Lydie Troadec, accusée d'avoir modifié l'état des lieux du crime et de recel de cadavres. Pour le premier jour de ce procès, c'est elle qui a pris la parole.
Massacre de la famille Troadec : le témoignage effrayant de la femme de l'accusé sur sa vie et son couple

Le procès du meurtre de Pascal Troadec, de sa femme, Brigitte, et de leurs deux enfants, Sébastien et Charlotte, a débuté ce mardi 22 juin. Face aux juges se trouvent Hubert Caouissin, accusé d'avoir tué à coups de pied de biche la famille, et sa compagne, Lydie Troadec, qui l'a aidé à nettoyer le lieu du crime et à se débarrasser des cadavres. Âgée aujourd'hui de 52 ans, elle a été longuement interrogée sur son vie lors de cette première journée d'audience.

L'accusée est d'abord revenue sur son enfance, pas franchement heureuse. Lydie Troadec, qui est arrivée deux ans après son frère, Pascal, n'était pas une enfant désirée. "Mon père voulait que ma mère avorte", indique-t-elle à la cour, comme le rapporte Le Parisien. Le quotidien explique qu'elle a grandi aux côtés "d'un père brutal et exigeant et d'une mère guère rassurante", "une personne gentille mais elle est handicapée des sentiments", détaille l'accusée. Depuis sa remise en liberté après...

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >