Dans un message interne dévoilé par le journal Le Point, on découvre les pensées qui animent Marlène Schiappa à l'endroit d'Agnès Buzyn à l'heure du dernier tour des municipales parisiennes. Oubliée la solidarité, et les bons sentiments. La secrétaire d'état dézingue façon Tontons flingueurs.
Marlène Schiappa atomise Agnès Buzyn sur le maintien de sa candidature aux élections municipales à Paris

Le 28 mai dernier invitée sur France Info, La République en marche affichait encore un front uni pour les municipales parisiennes. Marlène Schiappa, la secrétaire d'État à l'Égalité entre les femmes et les hommes, affichait une joie parfaite à l'antenne, se félicitant du maintien de la candidature d'Agnès Buzyn pour le second tour des élections : « C'est positif, indiquait-elle. Par respect pour ces militants et pour ces gens qui ont travaillé pour présenter leur projet, c'est important qu'elle puisse proposer ce projet au suffrage dans chaque arrondissement ». Toutefois une note interne dévoilée par le journal Le Point vient jeter un tout nouvel éclairage sur la campagne parisienne. Si en salle tout semble se dérouler harmonieusement, il y a clairement du rififi en cuisine.

Plan B

Ce vendredi 5 juin, Marlène Schiappa, seconde de la liste LREM emmenée par Éric Azière, a posté des consignes aux équipes qui ne sont guère le reflet ou l'écho des propos tenus sur l'antenne de la radio. « Plus personne ne pense qu'Agnès Buzyn va être élue maire de Paris », balance-t-elle d'abord dans la note que se sont procurées les équipes du journal....

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé