Dans son dernier livre, le journaliste politique de Marianne Louis Hausalter a dressé le portrait de Marion Maréchal. La retraitée politique ne reste qu'un “fantasme” pour la droite.
Marion Maréchal, un simple “fantasme” politique ? Les nouvelles révélations

Depuis l’échec de sa tante, Marine Le Pen, à la présidentielle de 2017, Marion Maréchal ne veut plus s’avancer sur le devant de la scène politique. L’ex-députée frontiste de la 3e circonscription de Vaucluse jette l’éponge. La retraitée de la vie politique se contente de diriger une école de sciences politiques à Lyon. Pourtant, la petite-fille du cofondateur du parti de Jean-Marie Le Pen garde tout de même un œil attentif derrière le rideau. Celle qui assure ne pas vouloir se présenter aux présidentielles 2022 ne perdrait pas son objectif de vue : unir toutes les droites. 

Ses apparitions et ses coups médiatiques, Marion Maréchal les maîtrise d’une main de maître. Entre sa relation avec sa tante, la patronne du Rassemblement national, et ses ambitions, la jeune retraitée de la politique, qui n'est plus membre du parti depuis 2019, intrigue et fascine. Le journaliste de Marianne Louis Hausalter l’a observée à la loupe à l’occasion de son dernier livre, intitulé Marion Maréchal, le fantasme de la droite, paru aux éditions du Rocher. Selon l’auteur, comme le rapporte Les Échos, la jeune femme préfère les idées au jeu politique et peine à trouver sa place.

Dans son livre-enquête, Louis Hausalter dresse le portrait d’une jeune femme tiraillée par la pasionaria de l’union des droites, et des blessures familiales.  “Je pense qu’il n’y a plus beaucoup de personnages comme ça qui drainent, quelque part, autant...

Télécharger gratuitement notre guide LMNP et réduisez vos impôts jusqu'à 33000€ !