Elle a fait durer le plaisir. Sur le billet des fans de Madonna venus la voir pour sa première représentation au Grand Rex du « Madame X Tour », il était indiqué 20h30, pourtant c'est bien vers minuit que son show a débuté sur la scène parisienne samedi 22 février.
Madonna critiquée : son nouveau caprice de "reine" à Paris

Madonna, la diva. Les téléphones portables étaient interdits pendant son show, plutôt que par les images c’est donc par un retard considérable que la reine de la pop fait parler. C’était samedi 22 février le premier d’une série de douze concerts issus du « Madame X Tour ». La reine des annulations ces derniers temps s’est transformée en reine du retard. C’est vers minuit que la chanteuse de 61 ans est montée sur scène, 3h30 après l’heure prévue. De longues heures d’attente pour les fans justifiées par la production par des « problèmes techniques imprévus ». En cause, l’incompatibilité, peut-être prévisible, de certains décors avec la scène du Grand Rex.

« Des tableaux ont dû être modifiés entraînant de nouvelles répétitions. Madonna est vraiment très exigeante. Elle voulait que tout soit parfait pour cette première date parisienne. Elle a travaillé avec ses danseurs et musiciens jusqu’à 21h ce soir. Hier et avant-hier, elle avait déjà répété quatre heures à chaque fois », a expliqué à l’AFP un technicien. Pour avoir la perfection, il faut donc s’armer de patience.

Et pour s’occuper, les 2 800 spectateurs ont pu passer les contrôles de sécurité. Madonna propose une liste d’interdits dont elle seule a le secret : « les flashs, pointeurs laser, bâtons lumineux, toute forme d'éclairage artificiel ou feu d'artifice, tout instrument sonore (cornes de brumes, cloches, sifflets, vuvuzelas etc.), les...

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef