A Reims, l'association de Zahia Nouri (deuxième en partant de la droite) lauréate pour le journal l'Union du Prix Solidarité Version Femina 2019, sert 450 repas par semaine dans la rue.
Les régions solidaires : En Champagne-Ardenne, la Maraude citoyenne rémoise vient au secours des SDFFacebook / Maraude Citoyenne Remoise

Dès le premier jour du confinement, le 17 mars dernier, Zahia était… dehors. Impossible pour cette « maman de la rue », comme on la surnomme à Reims, d’abandonner ses protégés, tous SDF dans la ville soudain déserte. Comment allaient-ils manger sans plus personne auprès de qui faire la manche, ne pas tomber malades ? Comment rester propres et changer ses godillots si le « truck de la maraude », le camion de l’association équipé d’une douche, ne pouvait plus faire ses tournées ? « On a tout de suite dû arrêter les déplacements, mais la mairie nous a autorisés à choisir un lieu fixe, sur le parking désaffecté d’une usine à dix minutes du centre-ville », explique Zahia, 53 ans, vite accaparée (mais jamais dépassée !) par la tâche. « Aujourd’hui encore, on prépare 450 repas par semaine et on enchaîne les lessives (une trentaine hebdomadaire)