Que vous aimiez les débusquer dans les sous-bois ou préfériez les choisir sur les étals des marchés, découvrez leurs vertus santé et des idées pour les cuisiner.

Un trésor de vitamine D

Après le poisson, le champignon est l’aliment contenant le plus de vitamine D : avec 3 microgrammes dans 100 g de cèpes et jusqu’à 5,3 microgrammes pour les girolles. Cette teneur générée par leur exposition au soleil ne suffit cependant pas à couvrir les 15 microgrammes journaliers recommandés, mais c’est du bonus pour notre squelette. En prime, pour une fois, la vitamine D, essentielle à la fixation du calcium sur les os, ne se cache pas dans un aliment gras ! En Suisse, des producteurs ont même créé le Champidor, un champignon de Paris enrichi en vitamine D.

Un allié minceur

Avec 22 kcal pour 100 g, soit à peine plus qu’une laitue (15 kcal), les champignons ne font pas grossir. A condition, bien sûr, de ne pas les noyer dans du beurre ou de la crème lors de la cuisson, car, exception faite des champignons de Paris, il faut impérativement les cuire pour supprimer toute toxine. Gorgés d’eau (92,6 g pour 100 g), ils apportent aussi des fibres qui favorisent la sensation de satiété. Qui dit mieux ?

Un cocktail vitaminé et protéiné

Antioxydant, le champign...Lire la suite sur Femina.fr