En se séparant du personnel de son bureau anglais, le prince Harry frappe un grand coup. Les spécialistes s'inquiètent puisqu'il dépend désormais uniquement de l'équipe américaine engagée par sa femme Meghan Markle. Une dépendance qui fait couler beaucoup d'encre outre-Manche.
Le prince Harry désormais totalement dépendant de Meghan Markle et son staff américain

La reine Elizabeth II doit accuser le coup. Après une année 2019 compliquée et un début d'année 2020 pour le moins chargé suite au renoncement de Meghan Markle et du prince Harry à leurs fonctions royales, Sa Majesté pensait pouvoir gérer le mariage prochain de sa petite-fille Beatrice d'York mais, c'était sans compter sur les Sussex qui vont encore parler d'eux. Alors qu'ils ont déménagé au Canada le mois dernier et qu'ils avaient promis de revenir en Angleterre de temps à autre, voici que leur promesse tombe à l'eau.

Le Daily Mail a révélé que les parents du petit Archie ont fermé leur bureau du palais de Buckingham, licenciant ainsi une quinzaine de personnes. "C'est le signe le plus sûr que le couple et leur fils Archie ne reviendront probablement jamais vivre au Royaume-Uni," estime Rebecca English, correspondante royale pour le tabloïd. Richard Kay, un autre journaliste du Daily Mail va jusqu'à évoquer la dépendance du prince Harry à sa femme.

"En un peu plus d'un mois, il a rompu avec sa famille, ses amis et son mode de vie. Il ne portera plus jamais l'uniforme militaire qu'il chérissait tant. En se séparant de son équipe anglaise, il rompt avec ses liens royaux," résume t-il. Et de s'inquiéter : "Harry est susceptible de devenir de plus en plus dépendant de l'équipe de Meghan." Voilà qui ne va pas arranger l'image de l'actrice qui était accusée d'être manipulatrice... Après toutes ces révélation et alors que le duc et la...