Ghislaine Maxwell, mondaine britannique, associée de Jeffrey Epstein, s'est fait pirater ses mails, une mauvaise nouvelle pour le prince Andrew qui pourrait voir son nom ressortir dans une affaire d'agression sexuelle.
Le prince Andrew sur ses gardes : les mails de Ghislaine Maxwell ont été piratés

Accusée d'avoir à plusieurs reprises livré des filles mineures à Jeffrey Epstein et présentée comme son associée, Ghislaine Maxwell, a vu ses mails personnels se faire pirater après la publication en août dernier de plus de 2000 pages de documents rendus publics par un tribunal alors que la dissimulation d'informations potentiellement sensibles et permettant d'identifier des personnes, comme l'adresse mail de Ghislaine Maxwell n'avait pas été effectuée correctement.

Jeffrey Epstein, hommes d'affaires accusé d'un vaste trafic sexuel de mineures et retrouvé mort dans sa cellule de prison, risque donc d'encore faire parler de lui.

Le piratage de ce serveur électronique, révélé par les avocats de la mondaine britannique dans une lettre envoyée début décembre, pourrait permettre le dévoilement d'informations sur les clients de Jeffrey Epstein, les victimes présumées et ceux qui menaient dans l'ombre ce trafic sexuel de mineurs. Et un membre de la famille royale...