Les détails sur la nouvelle fondation du duc et de la duchesse de Sussex n'ont pas été accueilli avec des applaudissements. Pour les observateurs britanniques, Meghan Markle et Harry ont fait preuve d'égocentrisme en pleine crise du Covid-19.
“Le pire timing” : Meghan Markle et Harry encore étrillés pour leur égocentrisme

Meghan Markle et Harry sont encore sous le feu des critiques. Cette fois, c'est la révélation des détails de leur nouvelle fondation qui n'a pas plus au public. Les Sussex ont effectué les démarches administratives pour lancer Archewell, la nouvelle fondation aux Etats-Unis où ils vivent désormais, et ils ont donné quelques détails au journal britannique le Daily Telegraph. Au même moment, le Premier ministre Boris Johnson a été transféré en soins intensifs. Pour les observateurs britanniques, le couple a fait preuve d'égoïsme et les annonces de Meghan Markle et Harry sont arrivés au pire moment, alors que le monde lutte contre la pandémie de Covid-19.

Pour le biographe royal Phil Dampier, le "timing est épouvantable". Dans le Daily Mail, il ajoute : "C'était le pire moment possible. Si j'étais Harry et Meghan, je me serais couché jusqu'à ce que cette situation soit terminée". Même son de cloche du côté de Richard Fitzwilliams, commentateur royal. Pour lui, "Harry et Meghan ont élaboré des propositions substantielles pour Archewell, une organisation à but non-lucratif qui sera en fait leur propre organisme de bienfaisance".

Meghan Markle et Harry "contraints" de confirmer

C'est dans le quotidien Daily Telegraph que les détails de cette fondation à but non-lucratif ont été livrés. Des révélations que le couple n'avait pas prévu de faire aussi tôt. Ils avaient notamment fermé leur compte Instagram pour se consacrer à la lutte contre le...

Vous aussi vous avez un peu de temps devant vous ? Profitez de 30 jours d'essai gratuit à Prime Video pour voir et revoir tous les films et séries préférés.