Le bakuchiol, qu'est-ce que c'est ?
Cet actif aux propriétés proches du rétinol a des effets antioxydants puissants, pour lutter à la fois contre le vieillissement cutané et les imperfections.

Il est issu de la pharmacopée ayurvédique

Le bakuchiol – prononcez « bakukiol » – provient d’une plante, Psoralea corylifolia, bien connue des pharmacopées indienne et chinoise, qui l’utilisent pour soigner les problèmes de peau. Récente dans les cosmétiques, la molécule fait encore l’objet de plusieurs études. « Multifonction, elle est efficace lorsqu’elle est dosée entre 0,5 % et 2 %. Elle peut être seule ou associée à d’autres actifs (peptides, niacinamide...) pour avoir un effet en synergie », précise Sophie Strobel, ingénieure biologiste en cosmétologie.

C’est un anti-âge complet

Son spectre d’action ressemble à celui du rétinol, l’actif anti-âge de référence dans les cosmétiques. D’où son surnom de « rétinol végétal ». En plus d’agir sur le renouvellement cellulaire, le bakuchiol protège les fibres de collagène et d’élastine tout en calmant l’inflammation.

Il agit sur les taches

En régulant la synthèse de mélanine, il limite les excès de ce pigment foncé à l’origine des taches brunes, même sur les peaux foncées. De plus, « grâce à une petite action éclaircissante, les taches seront moins visibles, et le teint plus homogène », poursuit Sophie Strobel. Sans compter la facette anti-inflammatoire du bakuchiol, idéale pour lutter contre les rougeurs.

Il atténue les imperfections

Des études récentes ont, là aussi, montré son intérêt. Grâce à ses propriétés apaisantes et...

Besoin de faire le point sur votre suite de carrière ? Ou de créer votre entreprise ? Découvrez notre formation prise en charge à 100% par l'état >