A la tête de la région Auvergne Rhônes-Alpes, Laurent Wauquiez s'est attiré les foudres de ses opposants politiques. L'ancien chef de file des Républicains a décidé d'acheter une quinzaine de voitures flambant neuves.
Laurent Wauquiez au cœur d’une polémique à cause de ses voitures flambant neuves

La grogne monte du côté des opposants de Laurent Wauquiez. Le 30 novembre, le président du conseil régional Auvergne Rhône-Alpes a été apostrophé sur les réseaux sociaux par ses opposants. Le groupe socialiste et démocrate de la région a partagé une vidéo prise dans un parking lyonnais. "Dites Laurent Wauquiez, ces 16 berlines noires flambant neuves sont pour qui ? Vous et vos équipes ? Car vous faisiez la leçon pour quelques clios (sic) il y a 3 ans...", peut-on lire en légende des images de ces voitures. Ni une ni deux, l'ex-ministre s'est retrouvé au coeur d'une vive polémique après avoir entièrement renouvelé le parc automobile d'une quinzaine de modèles français. La raison ? Ses opposants n'ont pas oublié les propos qu'il avait tenu il y a quelques années. A son arrivée à la tête de la région, Laurent Wauquiez s'était en effet débarrassé d'une soixantaine de véhicules pour faire des économies et empocher près de 300.000 euros.

"On a le droit de savoir à qui elles vont servir, vu les leçons de morale délivrées abondamment depuis quatre ans. On vend quelques Clios et on en fait un symbole. On achète seize berlines, quel est le symbole ?", s'est agacé Jean-François Debat, le maire PS de Bourg-en-Bresse. Sous le feux des critiques, le cabinet de Laurent Wauquiez n'a pas tardé à vouloir l'éteindre. "Au terme de plus de trois années de mandat, dans une Région qui, rappelons le, avoisine la superficie du Danemark, les...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !