Le nouveau Premier ministre Jean Castex peut compter sur le soutien de Camille Pascal, l'ancienne plume de Nicolas Sarkozy. Jamais avare de compliments envers celui qu'il a connu à l'Elysée, Camille Pascal en profite également pour dire tout le mal qu'il pense de la jeune garde d'Emmanuel Macron.
L’ancienne plume de Nicolas Sarkozy tire à balles réelles sur « les petits élus à trottinette »

Depuis sa nomination au poste de Premier ministre, Jean Castex divise déjà la classe politique. Toutefois, de nombreuses voix se sont élevées pour saluer la stature et l'expérience de "Monsieur déconfinement". Jean Castex peut notamment compter sur le soutien de l'écrivain Camille Pascal, ancienne plume de Nicolas Sarkozy. "C'est un grand commis de l'État et en plus c'est un conseiller maître à la Cour des comptes, ça veut dire qu'il sait compter. Et on a intérêt à avoir quelqu'un qui sait compter les milliards" soulignait il y a quelques jours sur France Info celui qui fit la connaissance de Jean Castex à l'Elysée.

Le nouveau Premier ministre était alors secrétaire général adjoint de l'Elysée tandis que Camille Pascal était l'homme derrière les discours du président de la République. Une "plume" acérée qui n'a rien perdu de sa verve et n'hésite pas aujourd'hui à critiquer ouvertement la jeune garde qui entoure d'Emmanuel Macron à laquelle il oppose la stabilité et la force de Jean Castex.

Deux mondes opposés

"C'est la sortie de la messe à 11h et le marché du dimanche matin. La France qui se tait, et qui est parfois dérouté par le président. Il sera très vite populaire. Il y a chez lui un mélange de Pompidou et de Barre.", a déclaré Camille Pascal cité par nos confrères du Point.

Pas d'esbroufe, une discrétion de bon aloi, un homme fiable mais de caractère, voilà le portrait que dresse le haut fonctionnaire du nouveau Premier...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !