Contaminée par le coronavirus, Mylène Demongeot revient de loin. Aujourd'hui guérie, après avoir passé plusieurs jours entre la vie et la mort, l'actrice a tenu à remercier les soignants qui se sont battus pour l'aider à terrasser la maladie.
L'actrice Mylène Demongeot a frôlé la mort à cause du coronavirus : "Ils ne me voyaient pas passer la semaine"

Mylène Demongeot a puisé dans ses ultimes ressources pour venir à bout du coronavirus. Contaminée le mois dernier, l’actrice française a donné de ses nouvelles dans un entretien accordé à Ouest France, assurant qu’elle est aujourd’hui rentrée chez elle. Une issue positive qui était pourtant plus qu’incertaine il y a encore quelques jours, comme elle l’a expliqué : "Les médecins se sont montrés assez pessimistes. 'Vu son âge et son état, on ne vas pas l’incuber ni la mettre en réanimation, elle ne supporterait pas.' En fait, ils ne me voyaient pas passer la semaine."

C’était sans compter sur l’incroyable combativité de Mylène Demongeot, qui a déjà vaincu un cancer du péritoine l’an dernier. Cependant, même si l’actrice assure qu’elle s’est "toujours dit [qu’elle] allait s’en sortir et que [son] heure n’était pas venue", celle qui a déjà perdu toutes ses économies a vécu des heures très difficiles. Quand le tournage du dernier film de Thomas Gilou, dans lequel elle joue avec Kev Adams et Gérard Depardieu, s’est arrêté en raison du confinement, Mylène Demongeot est rentrée chez elle en Mayenne. Très vite, les premiers symptômes sont apparus. La fièvre de l’actrice est montée jusqu’à 40°C, ce qui l’a décidée à appeler les urgences.

"J’étais quelque part entre la vie et la mort"

Hospitalisée, Mylène Demongeot a vu son état de santé se dégrader. "Je ne me rendais compte de rien tellement...

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >