Ce lundi 15 mars TF1 diffusait La Traque, une fiction inédite en deux parties. Le téléfilm réalisé par Yves Régnier mettait en scène le travail de deux enquêteurs dans leur obstination à faire craquer le tueur en série Michel Fourniret et sa femme Monique Olivier. Philippe Torreton a incarné "l'ogre des Ardennes" dans ce film qui a quelque peu divisé la Toile, mais fait un carton plein au niveau de l'audimat.
La Traque : Philippe Torreton défend la fonction "éducative" du téléfilm sur Michel Fourniret, la Toile est divisée

C'est une affaire qui a maintenu la France en haleine au cœur des années 2000 : Michel Fourniret est arrêté pour tentative d'enlèvement sur mineure. Les enquêteurs sont alors convaincus d'avoir ici à faire avec un tueur en série. Yves Rénier se basant sur le livre de Harold Cobert, La mésange et l'ogresse, Dans la tête de Monique Fourniret, édité chez Plon en 2016, décide de porter à l'écran cette affaire de viols et de meurtres de jeunes femmes. Pas facile pour celui qui a incarné le commissaire Moulin d'échapper à la polémique avec un tel projet. Avant même la diffusion de La Traque, des voix se sont élevées : tout d'abord Selim, le fils Michel Fourniret, qui dénonçait non seulement une distorsion de la réalité, mais disait également avoir de la peine pour les familles des victimes.

Quant à Philippe Torreton, l'acteur de 55 ans a prêté ses traits au monstre assassin. Il a axé sa composition essentiellement sur la transformation physique, avait-t-il expliqué au Parisien. Pour lui, l'important était de créer un malaise, qui passait avant tout par le physique de l'homme, qui devait déranger au premier regard. Plus de 4,5 millions de...

Pourquoi nous donnons le bilan de compétence pour seulement 0€ – Ce n’est pas une erreur de prix ! Cliquez ici pour en savoir plus >