La créatrice parisienne Sonia Rykiel est décédée jeudi 25 août à l'âge de 86 ans. Sa fille, Nathalie Rykiel, a annoncé à l'AFP le décès de la couturière, atteinte de la maladie de Parkinson.

© abacapress

La famille de Sonia Rykiel a annoncé à l’AFP que la créatrice, âgée de 86 ans, est décédée jeudi 25 août. « Ma mère est décédée cette nuit à Paris, chez elle, à 5 heures du matin, des suites de la maladie de Parkinson », a déclaré sa fille Nathalie Rykiel. La couturière était atteinte de Parkinson depuis près de 20 ans. "Ce qui m’effraie, c’est de donner l’image d’une femme différente de celle que je montre depuis toujours", confiait-elle alors au magazine Elle en 2012 à propos de sa maladie qu’elle a caché pendant 15 ans et qu'elle venait de dévoiler dans le livre N'oubliez pas que je joue, en collaboration avec Judith Perrignon.

Publicité
Publicité

Le monde de la mode perd aujourd'hui l'une de ses plus talentueuses ambassadrices... Une perte que François Hollande déplore dans un communiqué de presse : "Sonia Rykiel était une femme libre, une pionnière qui a su tracer sa voie. Elle a inventé non seulement une mode, mais aussi une attitude, une façon de vivre et d’être, et offert aux femmes une liberté de mouvement.  Son style est connu du monde entier. Il demeurera comme le symbole de l’alliance remarquable de la couleur et du naturel, de la fluidité et de la lumière"

Surnommée "La Reine du Tricot", la créatrice avait fondé sa maison de couture en mai 1968. Une date symbolique pour celle qui n’a cessé de déconstruire les codes de la mode et a même inventé le concept de "démode". Sonia Rykiel s’est fait connaître grâce à ses pull-overs, mais aussi grâce à son style particulier, qui utilisait le noir et les rayures à profusion. 

A VOIR SUR LE MÊME THEME - La collection capsule Sonia Rykiel pour H&M crée une émeute