Ce vendredi 5 juin, les téléspectateurs assisteront à la grande finale de Koh-Lanta. Afin de respecter les mesures sanitaires, cette soirée aura un surcoût se chiffrant à 60 000 euros.
Koh-Lanta : pourquoi la finale va coûter 60 000 euros de plus

Ce vendredi 5 juin, les téléspectateurs sauront qui de Claude (le grand favori), Inès ou Naoil remportera la grande finale de Koh-Lanta. Au cours d’un entretien accordé à Puremedias.com, la productrice Alexia Laroche-Joubert - ayant été elle-même contaminée - a été contrainte de mettre en place sur le plateau des mesures sanitaires afin d'éviter toute nouvelle propagation du virus qui a fait plus de 29 000 morts en France. L’ancienne productrice de la Star Academy détaille ces mesures. Première étape : organiser une finale réunissant seulement les aventuriers du programme. « Le plus évident a été de faire une finale sans public, ce qui ne veut pas dire que ce ne sera pas une finale divertissante. Il y a un protocole sanitaire extrêmement dur, à la fois pour les aventuriers et pour nos équipes, qui seront très réduites. Tous les aventuriers seront présents, à l'exception de Benoît qui, pour rappel, est en Martinique. Le faire venir n'aurait pas été un problème mais pour le retour, la Martinique impose 14 jours de quarantaine. On a donc trouvé un autre moyen de l'avoir avec nous (par visioconférence, ndlr) », s'enthousiasme-t-elle.

Deuxième étape : appliquer les distances de sécurité entre les candidats. La production s’est appuyée sur « une société spécialisée en la matière ». « Tout le monde sera espacé de 1,20 m, ce qui est supérieur à la distance préconisée. Nous avons refait une partie du décor pour habiller la...